La pierre à Prenois

«Tout en vient, tout en est, tout en sort, on y retourne »   disait Jean Giono.

mur en pierreLa pierre à Prenois est omniprésente, elle abonde dans une couche géologique peu profonde. C’est une roche calcaire accessible et résistante. Elle se clive en feuilles régulières et se laisse débiter en blocs réguliers pour tailler des pierres plates ou les laves fines.
gros plan mur en pierre
Les paysans retiraient les pierres de leurs champs ou jardins et délimitaient ainsi leurs parcelles en construisant des murs de pierre sèche. Avec patience, il fallait rechercher les meilleurs appuis pour chaque pierre et ensuite introduire de petites cales de pierre pour les bloquer et les murs s’alignaient un peu partout.

Les laves étaient tirées de lavières où la roche est feuilletée en lames minces. Certaines sont gélives et durent environ 70 ans, d’autres, non gélives, peuvent rester en place de 100 à 200 ans. La pente du toit est variable, d’environ 45°, moins si les laves sont plus longues. On utilise à peu près 5 m² de pierre pour 1 m² de couverture. Il faut en outre une charpente solide pour supporter 300 à 400 kg par m².

Mais les laves peuvent éclater au gel ou glisser ; les changer est un travail délicat et les toits de laves disparaissent progressivement de Prenois.

Dépêchons-nous de les admirer !